14 mars 2015

17 juil. 2014

“Billy Dear, please dress me forever. Love. Marilyn…”



 “Billy Dear, please dress  me forever. Love. Marilyn…”

C’est l’autographe  que Marilyn a apposé sur son fameux calendrier  pour son ami et couturier préféré, William Travilla. Il doit y avoir plus d’un collectionneur qui se damnerait pour posséder cette pièce…

William Travilla, moins connu que Jean-Louis, Edith Head, Helen Rose, a pourtant été considéré en son temps comme le Dieu des ‘’fashion designers’’ d’Hollywood. Il a habillé plus de 300 femmes emblématiques du cinéma et de la musique, Faye Dunaway, Judy Garland,  Jane Russell, Betty Grable, Marlene Dietrich, Lana Turner, Susan Hayward, Loretta Young, Joanne Woodward, Barbara Stanwyck , Barbra Streisand, Dionne Warwick, Whitney Houston, Diahann Carrol …

Mais ce sont les robes qu’il a créées pour MM dans huit de ses films qui l’ont fait entrer dans l’imaginaire de tout spectateur qu’il soit cinéphile ou pas. Fusion parfaite entre un créateur et son inspiratrice. Il disait lui-même que créer un vêtement pour Marilyn équivalait à ‘’un acte d’amour’’. La preuve...









































































14 juil. 2014

Le ''musical'' du lundi



En souvenir de mes séances cinéma du jeudi après-midi et du goût immodéré des comédies musicales que j'y ai acquis!

Hit the deck (La fille de l'amiral) 1959
de Roy Rowland
avec 
Jane Powell, Debbie Reynolds, Ann Miller, Vic Damone, Russ Tamblyn...
video



27 juin 2014

les inoubliables du cinéma français - Saturnin Fabre




caricature de Georges Bastia
Henaurme, tonitruant, excessif, farfelu, halluciné, baroque, terriblement intelligent, totalement décalé, personnage incandescent qui pouvait voler la vedette à n’importe qui… Qui ne se souvient de sa voix saccadée et de sa diction impeccable…

Ici grande démonstration de son art dans ‘’Ils étaient 9 célibataires’’ de Sacha Guitry (à voir impérativement si vous aimez les numéros d’acteurs…). Avec en prime l’inénarrable Marguerite Pierry.

video
 Et sa réplique culte dans ''Marie-Martine'' d'Albert Valentin (1943) ou comment une seule réplique peut sauver un film de l'oubli!  ''Tiens ta bougie...droite !''

video